Rejoignez nous sur les réseaux sociaux
Ici,
déposez votre demande
de crédit immobilier
Envoyer
LE PORTAIL D’INFORMATION gratuit DU LOGEMENT
Annonces immobilières

Rayon


Type de bien
MAISON
APPARTEMENT
TERRAIN
IMMEUBLE
IMMOBILIER PROFESSIONNEL
AUTRES

Nombre de pièces


Budget
Simulation Crédit
Durée du crédit
Montant du crédit
1050€ / mois
Interviews

Le Groupe Habiter au journal de 13h de TF1
offre d'emploi
Retour aux news
Actualité (2015-10-27)
Délai de rétraction rallongé pour un achat immobilier : 3 jours supplémentaires pour les hésitants.



Un achat immobilier est la conclusion d’une réflexion, d’une décision, d’un projet d’une vie. Se rétracter est un acte tout à fait humain. Après quelques nuits de sommeil, il est possible de se rendre compte qu’il s’agit d’un acte prémédité, d’un mauvais choix ou  encore totalement d’une erreur.
 

Un achat compulsif de la sorte n’est pas envisageable. Le délai de rétractation est une chose primordiale lors d’une acquisition immobilière. Ce sont des frais conséquents qu’il ne faut pas prendre à la légère. C’est pourquoi depuis la loi Macron du 8 août, il y eut certaines mesures de prises concernant le logement, et un nouveau délai de rétractation a été mis en vigueur. Rallongé de 3 jours, le délai passe donc de 7 à 10 jours pour laisser une échéance suffisante à l’acheteur, qu’il s’agisse de construction ou d’acquisition d’un bien, dans le neuf, ou dans l’ancien. Vous n’aurez plus à vous en faire concernant la signature du compromis de vente, car une simple lettre recommandée avec accusé de réception, sans frais, vous permettra de mettre fin à la promesse d’achat sous les 10 jours convenus. L’hésitation n’est pas un mal. Cela permettra aux acheteurs d’être plus sereins.