Rejoignez nous sur les réseaux sociaux
Ici,
déposez votre demande
de crédit immobilier
Envoyer
LE PORTAIL D’INFORMATION gratuit DU LOGEMENT
Annonces immobilières

Rayon


Type de bien
MAISON
APPARTEMENT
TERRAIN
IMMEUBLE
IMMOBILIER PROFESSIONNEL
AUTRES

Nombre de pièces


Budget
Simulation Crédit
Durée du crédit
Montant du crédit
1050€ / mois
Interviews

Le Groupe Habiter au journal de 13h de TF1
offre d'emploi
Retour aux news
actualité (2016-09-16)
Immobilier : comment déjouer les pièges de l’investissement locatif ?

Qu’il s’agisse d’investir dans le dispositif Pinel, des résidences services, dans le crowdfunding ou autre, les solutions sont diverses pour investir à l’heure actuelle. L’objectif ? Des réductions d’impôts et des avantages non négligeables. Comment éviter les pièges de ces placements immobiliers ?



Si l’on ne considère pas uniquement l’acquisition de sa résidence principale, l’immobilier est un placement à long terme qui peut apporter certains avantages dont une rémunération non négligeable pour les investisseurs. En France, la pierre a toujours été dans les mœurs en ce qui concerne le patrimoine, et se place tout comme un placement financier. Par ailleurs, c’est une certaine valeur qui permet d’être à l’abri lors des périodes perturbées sur les marchés boursiers et offre la possibilité de se financer à crédit. A l’heure actuelle, avec les dispositifs alléchants, les taux toujours au plus bas et un début de remontée de prix, l’investissement locatif séduit toujours autant.


Néanmoins, même si la fiscalité qui rentre en jeu peut s’avérer être un avantage (Pinel, Malraux, Censi-Bouvard), il n’est pas suffisant pour prendre une décision de la sorte. En effet, pour sélectionner un bien, neuf ou ancien, il faut l’analyser de manière totalement neutre sur la base de ses qualités intrinsèques (plan, surfaces…). Le lieu et l’environnement joue également un rôle primordial pour l’attractivité de l’habitation en question à louer.


En bref, il ne faut jamais investir en locatif dans un bien coup de cœur, c’est un facteur qui doit rentrer en jeu uniquement s’il est envisagé d’y habiter à long terme. Pour anticiper son investissement, il faut alors s’intéresser aux prix des transactions et des locations pratiqués dans le secteur géographiques du bien, et de l’évolution des marchés.


Une erreur de perception, ou une maladresse de jugement peut être fatal en ce qui concerne le futur rendement du logement locatif. Il y a toujours un risque, l’investissement ne garantit pas la location.


Il faut donc bien analyser la situation avant tout investissement pour du locatif, dans le but d’éviter les pièges, les failles, ce qui permettra par conséquent une facilité de prise de décision.