Rejoignez nous sur les réseaux sociaux
Ici,
déposez votre demande
de crédit immobilier
Envoyer
LE PORTAIL D’INFORMATION gratuit DU LOGEMENT
Annonces immobilières

Rayon


Type de bien
MAISON
APPARTEMENT
TERRAIN
IMMEUBLE
IMMOBILIER PROFESSIONNEL
AUTRES

Nombre de pièces


Budget
Simulation Crédit
Durée du crédit
Montant du crédit
1050€ / mois
Interviews

Le Groupe Habiter au journal de 13h de TF1
offre d'emploi
Retour aux news
actualité (2016-09-15)
Aujourd’hui, près de 50% des nouveaux crédits proviennent de renégociations


Les renégociations représentent en juillet quasi 45% de la production de nouveaux crédits immobiliers, contre 38% en juin.


Les emprunteurs sont toujours et de plus en plus adeptes à renégocier leur crédit immobilier et bénéficier par conséquent de taux toujours plus bas. La banque de France a annoncé un chiffre de 44,4% pour le mois de juillet concernant la production de nouveaux crédits en ce qui concerne uniquement la renégociation de prêts. Une progression assez importante par rapport au mois précédent où juin chiffrait 38,1%. Cette évolution toujours en hausse, est de plus en plus rapide vu que le 3eme mois de l’année annonçait 28,5%.


Cette progression ne risque pas de s’arrêter dans la mesure où depuis le début de l’année 2016, les taux sur 20 ans ont quasi baissé de 1 point, avec un taux moyen de 1,6%, ce qui permet une renégociation éventuelle pour des crédits qui ne le pouvaient pas en 2015 dû aux écarts de taux pas assez significatifs. C’est pourquoi les emprunteurs ont tendance à revenir à l’heure actuelle renégocier une seconde fois leur emprunt immobilier.

 


Une rentrée productive et prometteuse


La rentrée promet d’être abondante en termes de nouveaux crédits, tandis que les banques sont toujours à la recherche d’objectifs de production de crédits ambitieux fixés pour 2016. Le fait que les clients souhaitent renégocier, est plutôt étonnant pour ce début d’année 2016. Il se trouve être un bon facteur pour gagner des parts de marché en rachetant des prêts accordés par les établissements concurrents. Une aubaine pour la renégociation de prêts et des perspectives de meilleures conditions de financement pour les ménages français.