Rejoignez nous sur les réseaux sociaux
Ici,
déposez votre demande
de crédit immobilier
Envoyer
LE PORTAIL D’INFORMATION gratuit DU LOGEMENT
Annonces immobilières

Rayon


Type de bien
MAISON
APPARTEMENT
TERRAIN
IMMEUBLE
IMMOBILIER PROFESSIONNEL
AUTRES

Nombre de pièces


Budget
Simulation Crédit
Durée du crédit
Montant du crédit
1050€ / mois
Interviews

Le Groupe Habiter au journal de 13h de TF1
offre d'emploi
Retour aux interviews
PROMOTION IMMOBILIER
Interview de Gilles Haenel, dirigeant de la société AGEO Patrimoine Conseil Lorraine, conseiller en gestion de patrimoine
  • Pouvez-vous nous décrire votre secteur d’activité ?

Je suis Gilles Haenel et je suis conseiller en gestion de patrimoine.

J’accompagne les particuliers et les chefs d’entreprise dans la protection de leur famille et l’optimisation de leur patrimoine, privé et professionnel.

 

En fait, le conseiller en gestion de patrimoine s’occupe de votre patrimoine comme le médecin de famille s’occupe de votre santé :

 -il est disponible

- vous allez le voir lorsque vous avez un problème ou bien pour faire un contrôle

- il vous connaît, il connaît votre famille, vous lui faite confiance

- il analyse la situation et pose un diagnostic (l’audit patrimonial)

- ensuite il propose des solutions, il fait une ordonnance

- il vous aide à mettre en place un traitement

- il vous oriente si nécessaire vers un spécialiste (un notaire, un avocat fiscaliste ou un expert-comptable) avec qui il va suivre le dossier

- et pour finir, il vous suit régulièrement pour voir si tout se passe bien

D’ailleurs aux Etats-Unis, le conseiller en gestion de patrimoine se dit « Money Doctor ».

 

 

  • Pourquoi avoir choisi ce secteur en particulier ?

Ayant personnellement eu recours à un conseiller en gestion de patrimoine il y a quelques années, ce dernier m’a alors permis de découvrir son métier au-delà de l’idée que je m’en faisais. Il m’a accompagné dans la résolution de certaines problématiques que mes interlocuteurs traditionnels ne savaient pas traiter et après plusieurs dossiers montés avec lui, une simple question m’est venue très naturellement : «  et si moi aussi je pouvais aider les autres comme lui m’avait aidé ? »

 

 

  • Quels types de services proposent votre société aux clients ?

L’accompagnement en matière de gestion de patrimoine, c’est avant tout du conseil :

- Réduction de la fiscalité (IR, IS et ISF)

- Préparation de la retraite

- Protection du conjoint

- Transmission de patrimoine, réduction des droits de succession

- Gestion d’actifs

- Ingénierie immobilière

- Optimisation de la rémunération du dirigeant

- Placement de trésorerie

- Réduction de l’impôt sur les plus-values de cession d’entreprise

 

 

  • Quel type de clientèle s'adresse à vous ?

Tout le monde à besoin d’un conseiller en gestion de patrimoine, mais la plupart du temps, je suis sollicité pour des problématiques de réduction d’impôts ou pour trouver des solutions d’investissement avec un rapport rendement/risque supérieur à celui des produits bancaires.

 

 

  • Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession ?

La première qualité requise est la compétence car c’est un métier très complexe avec une composante juridique (droit de la famille, droit des successions, droit des sociétés), une composante fiscale (IR, IS et ISF) et une composante financière (gestion de portefeuille, décryptage de l’économie et analyse financière).

 

Ensuite il faut des valeurs très fortes :

• Objectivité dans le conseil

• Ethique, agir au mieux des intérêts du client

• Disponibilité

 

 

  •  Sur quel secteur géographique exercez-vous?

Je suis basé en Moselle-Est et j’exerce surtout sur l’axe Thionville-Metz-Strasbourg mais je me rends partout où les clients ont besoin de moi.

 

 

  • Quels sont vos atouts/points forts par rapport à la concurrence?

Ne dépendant d’aucun réseau bancaire, d’assurance ou autre, j’ai la liberté de sélectionner les meilleures solutions d’investissement du marché et de proposer une réponse personnalisée et sur-mesure, dans l’intérêt du client. Je ne suis pas incité à proposer une solution plutôt qu’une autre.

 

Je possède tous les agréments de façon nominative et pas au nom d’un employeur ou d’un réseau.  C’est donc bien moi qui ai les compétences requises et non quelqu’un d’autre dans l’entreprise.

 

 

  • Quels sont les enjeux de ce métier ?

Tout d’abord, il y a un enjeu économique : avec l’augmentation de la pression fiscale, la défaillance programmée des régimes de retraite, une complexité grandissante de la fiscalité et des produits financiers et une baisse continue de la rémunération des produits bancaires, aujourd’hui, les interlocuteurs traditionnels ne savent plus répondre à ces problématiques.

 

Ensuite il y a un enjeu humain : je pense que les gens aujourd’hui ont besoin d’avoir un interlocuteur de confiance qui les écoute et qui les comprend.

 

Et pour finir, bien comprendre les besoins et les motivations du client, tout en évaluant le risque qu’il peut accepter pour atteindre ses objectifs, pour pouvoir proposer une stratégie patrimoniale correspondant exactement aux besoins du client et un suivi dans le temps.